calldocumentfacebookmessagemypartnerwindowsapplegoogleplayworkerroutecoinspinterestplaysearchsmartphonetwittercaraccordeonvideoarrowarrowdownloaddownloaduploadsection_scrollerglobemapIcon-Shop-Websitecontactenergyhomebridgeshighrisetunnelmininghousearrow-uparrow-downarrow-leftarrow-leftarrow-circle-rightchevron-right-circleuserexternlinkclose
Contact

166 m de hauteur pour la Torre Intesa Sanpaolo à Turin

14.12.2013 | Actualités
Les systèmes autogrimpants Doka SKE grimpent dans le ciel de Turin
Le nouveau gratte-ciel qui s'élève dans le paysage de Turin est signé Renzo Piano, le célèbre architecte italien. Le maître d'ouvrage de cette tour de bureau est le groupe bancaire Intesa Sanpaolo SpA (BISP), qui compte parmi les majors de la banque et des assurances dans la zone euro avec ses quelques 100.000 collaborateurs et plus de 5 000 agences. La conception et la réalisation de ce nouveau bâtiment répondent à des exigences élevées, tant du point de vue de la construction que des standards environnementaux. Avec ses 166 m de haut, la tour Intesa impactera également la skyline de Turin. Pour construire ce projet-phare, les systèmes de coffrage Doka sont mis en oeuvre, notamment la technique d'auto-grimpant SKE.

Pour garantir la durabilité de l'ouvrage, les architectes ont prévu la mise en oeuvre d'un concept énergétique de type "Green Building Challenge" et d'atteindre ainsi la classe énergétique A selon les prescriptions italiennes. Les façades est et ouest de l'ouvrage reçoivent un double revêtement de verre, dont les lamelles mobiles permettent de réguler la température. La façade sud quant à elle sera dotée d'une installation photovoltaïque de 1 600 m² . Un dispositif géothermique est également utilisé pour réduire encore la consommation externe en énergie.

Une construction complexe

La réalisation des travaux a été confiée au GIE italien Rizzani de Eccher SpA et à l'entreprise de construction suisse Implenia AG. Sur un chantier d'une telle dimension et d'une telle complexité, s'agissant d'une tour de 166 m comprenant 3 noyaux coulés sur site, des dalles courantes en construction mixte (poutres métalliques et pièces préfa béton), des cages pour 25 ascenseurs et une technique de climatisation pour économiser l'énergie, les systèmes de coffrage se doivent d'être particulièrement performants et fiables. Doka a également fourni une grande plate-forme d'une force portante élevée (5,0 kN/m²) qui permet de prémonter la quantité impressionnantes de structures métalliques pour les dalles. Cette plate-forme repose sur des cônes positionnés dans les voiles béton, si bien que tout étaiement coûteux devenait inutile.

Efficacité et sécurité avec le système autogrimpant

Les coffrages devaient relever un double défi : garantir des cycles très courts tout en s'adaptant aux géométries changeantes de l'ouvrage. Les opérations de coffrage ne devaient pas non plus impacter trop fortement les capacités de grue qui devaient rester disponibles pour les structures métalliques. C'est pourquoi le GIE a choisi de travailler avec les systèmes d'autogrimpant Doka SKE 50 et SKE 100 plus. Les mâts de bétonnage progressent ainsi en même temps que les coffrages, sans recours à la grue et quelles que soient les conditions météorologiques. En effet, les SKE fonctionnent parfaitement jusqu'à un vent de 72 km/h et une inclinaison de l'ouvrage de +/- 15 degrés.

Vous pourriez également être intéressé(e)

Système Concremote, pour gagner en qualité et en productivité

28.06.2018 | Actualités

Un nouveau mega pont en Chine

04.06.2018 | Presse

Avez-vous des questions sur cet article ? Contactez-nous !

Les champs précédés de * sont obligatoires
* Formulaire incomplet
Le message n´a pas pu être envoyé, veuillez le raccourcir et réessayer !
Merci pour votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais !