calldocumentfacebookmessagemypartnerwindowsapplegoogleplayworkerroutecoinspinterestplaysearchsmartphonetwittercaraccordeonvideoarrowarrowdownloaddownloaduploadsection_scrollerglobemapIcon-Shop-Websitecontactenergyhomebridgeshighrisetunnelmininghousearrow-uparrow-downarrow-leftarrow-leftarrow-circle-rightchevron-right-circleuserexternlinkclose
Contact

Tunnel sous l'eau pour améliorer le flux de la circulation

10.02.2015 | Presse
Il est fait appel au savoir-faire de Doka, non seulement pour les plus hauts bâtiments du monde, mais aussi pour par ex. des projets de tunnels. Le second tunnel Midtown est un ouvrage d’art de 26 m au-dessous du niveau de la mer qui relie les sites de Norfolk et de Portsmouth dans l’état de Virginie aux États-Unis. Le tunnel immergé se compose de neuf segments individuels qui, une fois fabriqués dans la cale sèche de Baltimore, sont transportés à env. 320 km au sud par voie maritime vers la rivière Elizabeth, pour y être immergés.

Impressions

  • La cale sèche à Baltimore est mise en eau une fois les sections de tunnel achevées.  Photo : Elizabeth River Tunnels Projects
  • Les segments de tunnel attendent de « voyager » sur la rivière Elizabeth. Photo : Elizabeth River Tunnels Projects
  • Les segments de tunnel sont transportés sur 320 km par voie maritime jusqu’à leur site de destination. Photo : Jay Westcott
Depuis environ 50 ans, un tunnel relie les localités de Norfolk et de Portsmouth, sous les eaux de la rivière Elizabeth. Avec près d'un million de véhicules par mois, cet axe routier représente l'une des routes les plus fréquentées à l'Ouest du Mississippi. La problématique réside dans les encombrements chroniques aux abords du tunnel à deux voies. Une rénovation du tunnel Midtown existant et la nouvelle construction d'un tunnel immergé supplémentaire doivent y remédier. Le second tunnel Midtown, venant s'ajouter au tunnel existant, devrait doubler à l'avenir la capacité des voies de circulation.

En plongée pour onze segments de tunnel.

Le second tunnel Midtown, sur une longueur de 1,13 km, se compose de neuf segments individuels d'env. 106 m de long, 16 m de large et d'une hauteur de 8,80 m. Chaque panneau pèse près de 16 000 tonnes et est prémonté dans une cale sèche à Baltimore, dans l'état du Maryland. Les pièces font ensuite un voyage d'environ 320 km, en direction du Sud. Les segments sont transportés par des bateaux de gros tonnage, traversent la baie de Chesapeake pour arriver à la rivière Elizabeth et au « poste de plongée » où ils sont fixés au fond du cours d’eau.

Le chariot de coffrage tunnel Doka est monté en cale sèche, prêt à l’emploi, depuis le début de l’année 2013. Après la réussite des premiers essais de bétonnage, la « fabrication en série » des éléments du tunnel a démarré en juin 2013. En parallèle, les préparations battaient leur plein sur le futur site entre février 2013 et le milieu de l’année 2014. Entre novembre 2014 et novembre 2015, dans le respect du calendrier, les excavations donnaient forme à la zone autour du tunnel, pour pouvoir immerger les panneaux et les fixer au poste de plongée.
Au cours de l’été 2014, les six premières sections de tunnel bétonnées à terre quittaient le « port » de Baltimore. Aujourd’hui, la seconde tranche a déjà suivi. Des cloisons étanches referment les segments du tunnel aux deux extrémités pour les rendre étanches sur toute la voie maritime, alors qu’ils peuvent flotter en mer. Ils sont placés dans le fond de la rivière Elizabeth à une profondeur allant jusqu’à 26 m avec une grande précision, à l’aide d’un mesurage au laser. Les segments sont immergés par la mise en eau contrôlée d’une citerne intégrée. Des joints en caoutchouc relient les composants entre eux. Les travaux définitifs du tunnel commencent une fois les cloisons étanches enlevées.

L’achèvement des travaux est prévu pour le mois de septembre 2016. Le second tunnel Midtown aura ensuite pour objectif d’améliorer la répartition du flux de la circulation, grâce à quatre voies au total et d’assurer ainsi davantage de sécurité.

Un bon développement sur le marché des États-Unis.

« Notre entrée sur le marché américain, il y a presque 20 ans, représentait une part essentielle de notre stratégie d’expansion internationale et s’avéra être la bonne décision. La demande croissante pour nos produits et nos prestations et le taux de croissance continu le prouvent. La conjoncture de la construction aux USA a repris sensiblement et les perspectives s’annoncent en outre positives. Nous pouvons bénéficier intensément des investissements dans l’industrie du bâtiment et avons enregistré en 2014 une bonne augmentation à deux chiffres de notre chiffre d’affaires sur le marché nord-américain » déclare Andreas J. Ludwig, Comité de direction Doka Group Engineering et Production en s’en réjouissant.

Vous pourriez également être intéressé(e)

Système Concremote, pour gagner en qualité et en productivité

28.06.2018 | Actualités

Un nouveau mega pont en Chine

04.06.2018 | Presse

Avez-vous des questions sur cet article ? Contactez-nous !

Les champs précédés de * sont obligatoires
* Formulaire incomplet
Le message n´a pas pu être envoyé, veuillez le raccourcir et réessayer !
Merci pour votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais !