calldocumentfacebookmessagemypartnerwindowsapplegoogleplayworkerroutecoinspinterestplaysearchsmartphonetwittercaraccordeonvideoarrowarrowdownloaddownloaduploadsection_scrollerglobemapIcon-Shop-Websitecontactenergyhomebridgeshighrisetunnelmininghousearrow-uparrow-downarrow-leftarrow-leftarrow-circle-rightchevron-right-circleuserexternlinkclose

Coffrages de dalles

Les coffrages de dalles s’imposent sur les chantiers grâce à leur complémentarité et leur flexibilité pour les travaux de coffrage les plus variés. Que les cellules soient petites ou grandes, que les tracés soient simples ou plus complexes, avec Doka, votre choix est toujours sûr.

Coffrages de dalles
  • Coffrage modulaire de dalles Dokadek 20

    Coffrage modulaire de dalles Dokadek 20Coffrage modulaire de dalles Dokadek 20

    Coffrage modulaire de dalles Dokadek 20

    Dokadek 20, le sys­tème ma­nu­por­table sans pou­t­relles se com­pose d‘un cadre trai­té prêt à l‘em­p­loi avec sa peau cof­f­rante in­té­g­rée. Conçu pour des épais­seurs de plan­c­hers jusqu’à 25 cm et des hau­teurs sous dalle jusqu’à 3,30 m, il sim­p­li­fie le cof­f­rage et ré­duit la pé­n­i­bi­li­té.

  • Coffrage modulaire de dalles Dokadek 30

    Coffrage modulaire de dalles Dokadek 30Coffrage modulaire de dalles Dokadek 30

    Coffrage modulaire de dalles Dokadek 30

    Dokadek 30 est un cof­f­rage ma­nu­por­table sans pou­t­relles, com­po­sé d'une st­ruc­ture mé­t­al­lique lé­gère avec des cadres mu­nis d'un re­vê­te­ment jaune et une peau cof­f­rante mixte bois-syn­t­hé­tique. Dokadek 30 com­bine les avan­tages d'un cof­f­rage mo­du­laire à ceux du cof­f­rage de dalles Do­ka­f­lex : ra­pide dans les zones cou­rantes avec les pan­neaux de 3,0 m², grande vi­tesse et flexi­bi­li­té dans toutes les sur­faces de com­pen­sa­tion grâce à Dokaflex. Dokadek 30 – avec ou sans tête de dé­cof­f­rage : la nou­velle gé­né­ra­tion du cof­f­rage de dalles.

  • Table Dokamatic

    Table DokamaticTable Dokamatic

    Table Dokamatic

    Grâce à sa cons­t­ruc­tion in­no­vante, la table Dokamatic per­met de cof­f­rer ra­pi­de­ment de grandes sur­faces de dalles. Op­ti­mi­sée pour des cycles de cof­f­rage ra­pides, elle ré­pond par­fai­te­ment aux dif­fé­r­entes con­t­raintes sta­tiques et géo­mé­t­riques. Elle éco­no­mise du temps de tra­vail et d’im­mo­bi­li­sa­tion de la grue : le Do­Kart per­met d'ef­fec­tuer la trans­la­tion ho­ri­zon­tale vers la sec­tion sui­vante par un seul homme.

  • Dokaflex

    DokaflexDokaflex

    Dokaflex

    Dokaflex 1-2-4 est le cof­f­rage de dalles ra­pide et flexible pour tous les tra­cés. Les quan­ti­tés de ma­té­riel se cal­culent très fa­ci­le­ment avec une simple ré­g­lette, sans au­cun ca­le­pi­nage. Le libre choix de la peau cof­f­rante offre une so­lu­tion op­ti­male ré­pon­dant aux exi­gences les plus di­verses en ma­tière de pa­re­ment bé­ton.

  • Dokaflex 30 tec

    Dokaflex 30 tecDokaflex 30 tec

    Dokaflex 30 tec

    Dokaflex 30 est un sys­tème de cof­f­rage ma­nu­por­table pour les dalles, qui se ca­rac­té­rise par un coût ex­t­rê­me­ment faible à chaque uti­li­sa­tion. La pou­t­relle I tec 20 très ré­sis­tante est uti­li­sée comme pou­t­relle pri­maire et per­met des en­t­raxes net­te­ment plus im­por­tants entre les étais. Comme il faut moins de ma­té­riel pour une même sur­face de dalle, le mon­tage est 15 % plus ra­pide et les coûts de ma­té­riel et de lo­gis­tique di­mi­nuent en con­séq­uence.

  • Systèmes de translation pour tables

    Systèmes de translation pour tablesSystèmes de translation pour tables

    Systèmes de translation pour tables

    Avec les sys­tèm­es de trans­la­tion Doka, les tra­vaux de cof­f­rage de dalle s'ef­fec­tuent par­ti­cu­liè­re­ment ra­pi­de­ment. En n'uti­li­sant pas la grue pour les opé­ra­tions de trans­la­tion ho­ri­zon­tale et ver­ti­cale, l'en­semble de la lo­gis­tique de chan­tier est op­ti­mi­sée car les temps d'at­tente im­p­ro­duc­tifs et donc chers sont sup­p­ri­més. La ca­pa­ci­té de grue peut être ain­si uti­li­sée pour d'autres tâches, ac­cé­l­é­rant ain­si le plan­ning des tra­vaux du chan­tier. Ce­la per­met d'éco­no­mi­ser de façon si­g­ni­fi­ca­tive en coûts sa­la­riaux et d'ac­c­roître la com­pé­ti­ti­vi­té de l'en­t­re­p­rise de cons­t­ruc­tion.

Afficher plus de résultats