calldocumentfacebookmessagemypartnerwindowsapplegoogleplayworkerroutecoinspinterestplaysearchsmartphonetwittercaraccordeonvideoarrowarrowdownloaddownloaduploadsection_scrollerglobemapIcon-Shop-Websitecontactenergyhomebridgeshighrisetunnelmininghousearrow-uparrow-downarrow-leftarrow-leftarrow-circle-rightchevron-right-circleuserexternlinkclose
Contact

Témoignage Client Doka

EPURE – Lyon 7 | Chantier Table Dokamatic et Framax

05.03.2020 | France
Témoignage Client Doka
Au cœur du 7ème arrondissement de Lyon, dans le quartier de Gerland, EPURE amène un vent de fraicheur dans le paysage urbain de la ZAC des Girondins. Le projet mené par le cabinet d’architecture AFAA et le promoteur YOUSE et REDMAN est un exemple de mixité fonctionnelle. L’opération amène à faire cohabiter des bureaux, une école, des logements et l’église Notre-Dame-Des-Anges, avec une « composition forte dans laquelle les pierres de l’église répondent au béton des façades ». Sobriété et style contemporain sont assumés.

Photos

  • Bâtiment Epure - DOKA - Bertrand Duron Construction
  • Béton - Matricé - Blanc - Effet - Bois - DOKA - EPURE - Lyon
  • Béton - Matricé - Blanc - DOKA - EPURE - Lyon
  • Coffrage - Voile - Framax - EPURE - DOKA - Lyon
  • DOKAMATIC - Tables coffrantes - EPURE - Lyon - DOKA
  • Tables DOKAMATIC - EPURE - DOKA - Lyon
Sur cet ouvrage, le gros œuvre est géré par Bertrand Duron Constructeur. Rayonnant sur la région lyonnaise et de la Loire, cette PME existe depuis plus de 60 ans et travaille principalement sur du logement et du tertiaire. Ingénieur de formation, Rémi Bouquin a intégré l’entreprise en 2011 en faisant ses armes en alternance. Aujourd’hui, il a évolué en tant que Conducteur de Travaux et nous parle de son projet.

« EPURE, c’est 2 bâtiments. Le premier avec une école élémentaire en RDC et R+1, et 4.500 m² de bureaux du R+2 à R+8 avec de grandes terrasses à chaque niveau. Le deuxième comprend une salle paroissiale et 20 logements locatifs sur 6 niveaux. Le tout est édifié sur un sous-sol avec 77 places de stationnement. »

Enjeux du chantier


Les forces de l’équipe se sont concentrées en priorité sur le premier bâtiment, avec une difficulté sur les terrasses et les façades.

« Les terrasses, il en a de partout ! Les portes à faux sont très importants et avec des charges à reprendre de 2,5 tonnes au m², donc au niveau des rotations ça complique vite les choses. Autre challenge, c’est de ne pas saturer le bâtiment avec des tours, d’avoir la place de pouvoir travailler quand on met des panneaux derrière et réaliser facilement les sous-faces des balcons avec calepinage. »

Quant aux façades, « une finition en béton blanc matricé aspect bois était souhaitée ». La réponse à ces exigences a été trouvée par l’emploi du Procédé GBE®. Reposant sur les méthodes traditionnelles de construction en béton, il consiste à couler en une seule fois sur site des murs en béton comprenant un isolant en leur sein. Ce système offre une performance énergétique forte au bâtiment, notamment par la suppression des ponts thermiques. D’un point de vue esthétique, les allèges en bandes filantes isolées, réalisées à partir d’un béton blanc matricé discrètement, ne présentent pas de joint de dilatation sur plus de 60 mètres linéaires. Le tout avec des tiges au-dessus et en dessous de la poutre pour éviter d’avoir des trous de bouchons apparents dans le béton.

« Bien qu’innovant, le Procédé GBE nous a permis de tenir un planning serré car les opérations supplémentaires qu’il implique pour le montage des murs ont été réalisées en temps masqué et il nous a fait gagner du temps sur le second œuvre.
Globalement ce n’était pas un chantier simple, avec un planning relativement tendu. Il nous fallait donc du matériel de coffrage fiable et facile d’utilisation. »


Solutions et matériels utilisés


« Pour les balcons, on aurait pu étayer d’en bas, mais cela veut dire que les autres corps d’état n’avancent pas. Certes, niveau coût ça avait son avantage car ça aurait été avec notre propre matériel en interne, mais on doit raisonner différemment pour le planning et la sécurité. C’est pourquoi on s’est tourné vers des tables coffrantes. »

La décision a été prise après être allé visiter un chantier voisin chez Leon Grosse qui utilisait les tables Dokamatic et des panneaux Framax. L’équipe a été convaincue par la sécurité et la facilité de travail avec ce système : « Là, on a de la place pour travailler et l’aspect sécurité est vraiment le plus important pour nous ». C’est donc une première pour l’équipe de Rémi, mais aussi pour Bertrand Duron Constructeur, de travailler avec des tables coffrantes mais aussi avec Doka.
Quant aux façades en béton blanc, il était nécessaire d’avoir du matériel performant pour faire les joues des poutres et les voiles grandes hauteur.
« En matériel en propre, nous avons des banches métalliques. Mais pour pouvoir réaliser notre matrice, il aurait fallu visser du contreplaqué dessus… Ça aurait été compliqué et bien trop coûteux. »

Leur choix a été de travailler avec les panneaux modulaires FRAMAX, couplés avec du contreplaqué 3S BASIC de 21 mm de large, qui, tout en ayant aussi la possibilité d’avoir un calpinage assez précis, permet d’avoir ce fameux rendu aspect bois grâce à l’hydrométrie du bois qui fait apparaitre le veinage en spectre. Les peaux en 3S BASIC ont donc été posées directement sur les banches FRAMAX, qui ont été à leur tour posées sur les DOKAMATIC équipées de vérin pour le porte à faux, lié au fortes charges à reprendre.
« Concernant les grandes voiles, FRAMAX a également été utilisé habillé principalement d’un contreplaqué bakelisé pour avoir un aspect complètement lisse. Tout cela a demandé un gros travail de menuiserie en amont de la part de Doka. »

Retour d’expérience


TABLE DOKAMATIC
« C’est donc ma première avec des tables coffrantes, et DOKAMATIC c’est simple, facile et rapide.
Un peu de temps de grue mais on s’y retrouve largement sur le planning. C’est une solution qu’on doit vraiment garder en tête même pour du logement car au fur et à mesure le niveau est libéré et il n’y a plus à revenir. C’est un vrai gain de temps et de matériel avec une sécurité exemplaire. Cela simplifie notre travail. ».


FRAMAX
« Nos équipes avaient déjà l’habitude de travailler avec du modulaire, mais l’avantage c’est que les panneaux FRAMAX s’alignent et j’y vois un très gros gain de temps. »

Doka en 3 mots


« Poutrelle
• Qualité
• Etude : votre bureau d’études est très à l’écoute et réactif, avec des plans détaillés, un vrai plus ! »


Plus d’information sur le Procédé GBE® : www.gbe-innovation.fr

Vous pourriez également être intéressé(e)

Échangeur RN3 – Claye-Souilly (77) | Chantier Staxo 100 avec Prestation de montage

20.10.2020 | Presse

Tour Hypérion – Bordeaux | Chantier Coffrage Grimpant & Dokadek 20

29.09.2020 | Presse

Avez-vous des questions sur cet article ? Contactez-nous !

Les champs précédés de * sont obligatoires
* Formulaire incomplet
Le message n´a pas pu être envoyé, veuillez le raccourcir et réessayer !
Merci pour votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais !